La Validation des acquis de l’expérience (VAE)

La validation des acquis de l’expérience : Pour qui, pourquoi, comment ?

Toute personne, salariée, non salariée, en demande d’emploi, ou bénévole, peut maîtriser parfaitement un domaine professionnel, et pourtant ne pas posséder de diplôme, et cela peut représenter un handicap pour l’évolution de sa carrière.
Afin de pallier à ce manque de diplôme, et faire reconnaître ses compétences, tout salarié ayant au moins 1 an d’expérience en rapport avec la certification souhaitée, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, peut prétendre à la VAE.

La validation des acquis de l’expérience, qu’est-ce que c’est ?

C’est la reconnaissance d’une ou plusieurs compétences, aboutissant à une certification pouvant être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle et devant être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Où s’adresser ?

Du certificat d’aptitude professionnelle (CAP) au brevet de technicien supérieur (BTS), le candidat doit contacter le dispositif académique de validation acquis de l’expérience (DAVA) de son académie.

Quelles sont les différentes étapes de la validation acquis de l’expérience ?

1/ S’informer

Le candidat à la VAE doit, préalablement à toute démarche, étudier toutes les informations disponibles sur la procédure du dispositif. Cursus Management informe le candidat sur toutes les étapes et les particularités de cette démarche, et l’accompagne dans son projet.

2/ L’étape de recevabilité / faisabilité

Une fois que le candidat a identifié la certification correspondant à son expérience, il remplit et dépose un dossier VAE de « demande de recevabilité » auprès de l’organisme certificateur qui devra se prononcer en délivrant un avis favorable, ou défavorable, au candidat. L’organisme certificateur informe officiellement le candidat de la suite donnée à sa demande.

3/ Le positionnement

Une fois l’avis favorable obtenu, il est temps pour le candidat de rédiger son dossier Validation des acquis de l’expérience, véritable condensé de sa carrière professionnelle et de son niveau de connaissances. Afin de valoriser toute son expérience, il est important que le candidat puisse bénéficier d’un accompagnement personnalisé et de qualité. Cet accompagnement est réalisé avec l’aide de l’autorité ou l’organisme délivrant la certification demandée et sous réserve des règles de prise en charge définies par les organismes paritaires agréés et les organismes collecteurs paritaires agréés compétents, les régions ou Pôle emploi.

4/ L’évaluation finale

Le candidat s’entretient avec les membres du jury VAE qui sont chargés d’évaluer les compétences, aptitudes et connaissances exigées pour l’obtention de la certification. C’est une étape extrêmement importante et qu’il est nécessaire de préparer longuement et consciencieusement. A l’issue de cet entretien, le jury peut prendre la décision de valider totalement ou partiellement la certification, ou de la refuser.
Là encore, le choix d’un accompagnement de qualité est le garant d’un projet réussi.