Coaching et performances : les 4 éléments clés pour mesurer votre ROI

Coaching et performance :
les 4 éléments clés pour mesurer votre retour sur investissement (ROI)*

Coaching

Quiconque cherche à mesurer la performance d’un outil commence par poser ses indicateurs. En matière de coaching, il s’agit avant tout de dépasser le côté choquant, voir tabou, que peut présenter un tel postulat pour une démarche d’abord centrée sur l’humain.

Il s’agira ensuite d’estimer les bénéfices de la démarche tant sur l’aspect qualitatif (atteinte de l’objectif, niveau de satisfaction) que sur l’aspect quantitatif (approche par la valeur monétaire**).

 

Valorisez l’atteinte de l’objectif global défini ou la résolution de la situation problème

Une des premières étapes pour le coach est de définir les attentes des différentes parties prenantes (l’entreprise, le manager et le coaché***). Le but est d’obtenir une feuille de route partagée, avec des objectifs et des résultats attendus. Pour cela le coach devra comprendre les enjeux professionnels du coaché et de l’organisation afin de se focaliser sur l’essentiel. Des points de blocage ou de divergence peuvent être mis en évidence à ce moment-là et devront être discutés pour clarifier la mission. Une valeur peut être accordée à l’objectif en évaluant son degré d’importance.

 Mesurez la performance économique

L’entreprise doit prendre en compte les coûts d’une problématique non traitée (absentéisme, turn-over…) et les risques monétaires si la situation s’aggrave (contentieux, licenciement, recrutement, intégration, formation, …) ce que l’on appelle les coûts évités. L’entreprise peut également comparer le coût du coaching aux bénéfices de la solution : valorisation du temps gagné, gain de productivité, réduction des coûts, augmentation des ventes, de la marge…

Par exemple : augmenter sa capacité à déléguer permet de gagner du temps qui pourra être mis à profit pour d’autres tâches plus rentables et surtout en cohérence avec le niveau de poste et de salaire de l’intéressé.

Calculez le bénéfice associé au renforcement ou  à l’acquisition de nouvelles compétences

Le coaching est un processus de transformation par le questionnement qui permettra au coaché de trouver ses réponses et d’améliorer ses performances. Par ailleurs, en fonction de l’objectif à atteindre, le coaché sera entraîné pour une mise en application immédiate et régulière en lien direct avec sa situation professionnelle. Il sera donc aisé de mesurer le chemin parcouru à condition d’avoir identifié la situation initiale et les compétences à développer.

Prenez en compte le niveau de satisfaction des différentes parties prenantes (l’entreprise, le coaché, le N+1 du coaché…) par rapport à l’accompagnement

En effet, un des bénéfices du coaching réside dans sa capacité à créer un espace-temps hors du cadre, bienveillant,  qui favorise une mise en perspective des différents aspects d’une situation. C’est un moment privilégié pour le coaché lui permettant de réfléchir sur lui-même. Le coach doit veiller à préserver la confidentialité tout en étant capable d’informer l’entreprise sur le suivi global. L’action de coaching entraîne un mouvement et contribue à faire évoluer le coaché, les différentes parties prenantes voire l’organisation dans son ensemble (coaching collectif).

Ainsi le ROI pourrait dans l’absolu être calculé de la manière suivante :

(Bénéfices produits estimés en valeur monétaire / Coût du coaching )  – Coût du coaching x 100

En conclusion, la question du ROI du coaching n’est pas nécessairement différente de celle concernant la mise en place de démarches ressources humaines ou de qualité de vie au travail dans l’entreprise. Tout n’est évidemment pas mesurable et quantifiable mais le seul fait de s’interroger sur les indicateurs de performance ou de qualité permet généralement de mettre en évidence les principaux enjeux.

 

Par Christine Rossignol coach professionnelle au sein du cabinet RH Partners Bordeaux.

 

*Des études  ont été menées sur l’évaluation de la formation : cf les travaux de Yves Chochard (2010) et de Phillips J. et Schirmer F. (2008)

** valeur monétaire est le terme utilisé par J. Philipps

 ***le coaché est utilisé invariablement pour désigner la personne bénéficiaire indépendamment de son sexe